Vous pouvez librement écrire des billets sur le forum, mais écrire des articles sur le site demande ensuite une validation par les membres du bureau.

Forum

    • Paddle
    • Demain matin 10h sortie paddle au départ de la plage de la Verne à La Seyne. Selon les conditions, initation vague ou ballade...
    • il y a 11 mois 3 semaines

 

 

Les sections

el madanoTenerife, juste à coté de Gran Canaria, est une ile des Canaries.
Toujours aussi surprenantes, ces îles sont incroyables. A peine arrivé à l’aéroport ça sent la grosse similitude avec Gran Canaria. Roche, soleil, vent, montagnes, vagues, ici tout est fort, tout est abrupte, l'île est taillée à vif.

el teide
Une voie rapide, une température de 5 à 10 degrés de plus que chez nous et un soleil bien plus haut dans le ciel ne sont pas les faits les plus marquants. Le désert et la roche noire volcanique sont bien plus impressionnants. Il faut quelques heures d’adaptation à chaque fois pour se faire au relief monstrueux, aux rares et uniques végétaux de ces îles: cactus et palmiers. Si vous êtes allergiques aux cyprès ou autres pollens comme moi, vous aimerez ces îles, elles sont hypo-allergéniques.


Mais venons en au principal: LES SPOTS. Ils sont cote à cote à «el medano», à coté de l’aéroport de Tenerife Sud. Le premier, le plus grand, est une large plage sombre coincée entre la ville et une colline, des plaines autour juste avant la montagne qui est toute proche et qu’on ne peut pas rater quand le ciel est clair.el medano ecole vous pensez bien 3700m d’altitude juste derrière vous ça se remarque. En effet des nuages en cette saison peuvent arriver sur une partie de l’île tout les après midi, il ne pleut pas mais ça bouche un peu le soleil. L’eau est bonne pour la saison (fin février début mars 2012: ( eau à 18°; air à 20°). Attention le soir ça se rafraîchit, mais le jour, bien que l’air soit relativement frais, le soleil est MORTEL, on ne le sent pas, on croit qu’il fait bon malgré l’air frais, on s’étonne pourtant de la différence de sensation entre l’ombre et le soleil. el medanoC’est comme au ski au printemps, à l’ombre on est en sweat-shirt bras serrés, au soleil par contre on est en T-shirt on transpire, il faut se rendre à l’évidence: c’est l’hivers, l’air est frais mais le soleil cogne dès qu’il peut, donc même si je n’en avais pas envie j’ai mis de la crème solaire. En réalité c’est surtout parce que le deuxième jour ma peau avait cramé  de la veille et me réclamait de la crème. Donc il fait frais et il fait chaud à la fois. Il y en a même qui s’amuse à naviguer des heures en short-T (ils sont fous, gla gla gla). el medano, ecole plancheLe vent semble toujours présent (nord est) même quand il n’est pas annoncé, 10 à 12 noueuds quand il n’y a pas d’air ; 20 noeuds et plus quand ça souffle. Aujourd’hui comme hier il devait y avoir 18-20 noeud d’apres windfinder, je me suis pris du 25-30 nœuds toute la matinée, l’apres midi ça descend en effet à 20 noeuds.alt Sur la gauche les planches et sur la droite les kites, il y a de la place personne ne se gêne. A vrai dire les planches sont surtout celles du club et de l’école. La navigation est plutôt bump & jump, c’est du sable, on a pied assez loin et c’est side on sans trop de shore break , il ne faut pas se perdre trop loin car, passé la longue plage, le reste de la côte est constituée de cailloux, et c’est pas des galets de Nice, c’est plutôt le genre rappe à fromage. L’île est volcanique, les roches sont comme celles de notre bon vieux  cap nègre mais pas encore émoussées. Vous avez compris «pas touche au cailloux». Pour le reste si on va pas exprès  plus loin pour s’amuser prés des roches, c’est un spot très accessible et sécuritaire, je dirais même facile. el medano
Le vent est régulier sauf sur les premiers 100m où il subit les perturbations du relief, (notamment la ville et le port) , enfin rien de méchant à coté de notre mistral , c’est juste pas confortable de rester les premiers 100m pour naviguer.


 

 

Le deuxième spot est au nord de l’autre coté du port «playa del cabezo». playa del cabezoLes planches y sont en majorité (voire en exclusivité), ça m’a l’air d’un spot de vagues (quand il y en a). Mais j’avoue que ça avait l’air timide comme déferlante, je ne sais pas si c’est tout le temps comme ça mais c’est petit en cette saison. Sur ce spot le vent est régulier dès le départ. Par contre si la plage est en sable lourd, la mise à l’eau et les «à cotés» sont bien rocheux. el cabezoCe deuxième spot est carrément plus sympa pour se poser car la plage a un coin à l’abri du vent et un estanco lui aussi à l’abri tout en ayant une vue sur le spot et le soleil.
 

Sur les 2 spots, il y a des surfs shop, donc pas de soucis, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin.

Si vous n’êtes pas épuisé par votre journée de planche ou de kite, vous pouvez continuer les sports fun à une heure de route du spot vous vous retrouvez sur un spot de parapente.  roque el conde imoqueAlors que le vent souffle en bas, j’ai vu des parapentes sur les hauteurs de «los cristianos», ils se sont promenés au calme sur toutes les crêtes avec une facilité déconcertante. parapenteEt les crêtes, bien que juste au dessus de la mer, atteignent rapidement les plus de 1000m. Les reliefs sont fantastiques et ne vous laisserons pas indifférents, même si vous ne volez pas.

Pour finir, l’île est toujours détaxée, le matos électronique, photo, etc vaut moins cher que chez nous. Si vous devez vous acheter du matos photos ou un petit compact pas cher vous trouverez votre bonheur (environ 15 à 20 % moins cher). Pour manger, c’est pas cher non plus, il y des menus à moins de 10€ un peu partout. Les lieux touristiques prés d’el medano sont «los cristianos» et «las americas» , on y trouve la foule et l’ambiance des cités balnéaires espagnoles avec leurs infrastructures mais comme si c’était tout le temps l’été. pico del teideSurtout que ces coins semblent épargnés par les nuages de l’après midi et bénéficient donc  du soleil permanent mais aussi d’un abri au vent. Pour la famille c’est plutôt sympa et à 20 minutes du spot. Enfin, profitez en aussi pour balader sur la planète mars à plus de 2000m d’altitude en allant au «pico del teide».


 

BCBWindsurf Association multiglisse